Pétition nº 0777/2018, présentée par León Fernando del Canto González, de nationalité espagnole, au nom d’Agencia Comunicación y Género S. L., sur la nécessité de prendre des mesures de lutte contre le harcèlement, les menaces ou la diffamation visant les utilisateurs de portails et de plateformes numériques  
Données de la pétition  

0777/2018

Titre du résumé: Pétition nº 0777/2018, présentée par León Fernando del Canto González, de nationalité espagnole, au nom d’Agencia Comunicación y Género S. L., sur la nécessité de prendre des mesures de lutte contre le harcèlement, les menaces ou la diffamation visant les utilisateurs de portails et de plateformes numériques

Numéro: 0777/2018

Thème(s): Affaires constitutionnelles,  Justice,  Droits fondamentaux,  Société de l'information et médias,  Droits des consommateurs,  Industrie et entrepreneuriat,  Sécurité,  Recherche et innovation,  Égalité de chances et de genre

Pays: Union européenne,  Royaume-Uni,  Espagne

Données du pétitionnaire  

Nom: Leon Fernando Del Canto Gonzalez

Résumé de la pétition  

Dans une lettre très détaillée, le pétitionnaire déplore l’augmentation préoccupante du nombre d’utilisateurs de réseaux sociaux, en particulier des femmes et des enfants, faisant l’objet de menaces, de harcèlement et de diffamation. Le pétitionnaire souligne que les autorités des États membres de l’Union européenne ne proposent pas de solutions efficaces à ces phénomènes, et que les portails et les plateformes numériques font preuve de laxisme dans la gestion des contenus présumés criminels. Le pétitionnaire déplore également la violation, par les sociétés de gestion des réseaux sociaux, du cadre réglementaire découlant de la charte des droits fondamentaux, de la protection desdits droits sur l’internet et des règlements applicables aux consommateurs de l’Union. Le pétitionnaire insiste en outre sur la multiplication des menaces proférées par des profils anonymes et l’absence de protocoles et de procédures efficaces et accessibles permettant aux utilisateurs de mettre fin à ce type d’attaques. Les réseaux sociaux n’assurent pas un suivi suffisant en matière de défense des utilisateurs et de résolution des conflits. Le pétitionnaire demande au Parlement européen de se prononcer clairement sur la violation du droit de l’Union européenne et, le cas échéant, de prendre des mesures législatives pour remédier à cette situation. Il propose également la création d’un groupe de travail correspondant au sein du Parlement européen.